1 ERE ADHESION  SAISON 2021
Trail du Pastel : l'anecdote N°3
 
Trail du Pastel : l'anecdote N°305-08-2020

Trail du Pastel : l'anecdote N°3

Cette année, nous allons célébrer les 10 ans de notre Trail du Pastel.
Pour marquer le coup la 
rédac' a décidé de vous raconter 10 anecdotes aussi surprenantes les unes des autres sur notre Trail du Pastel. 

C'est notre président Michel Bourdoncle qui nous raconte ces différentes anecdotes. 

Découvrez aujourd'hui la troisième anecdote sur la troisème édition du Trail du Pastel

"La troisième édition était également la première organisation à Balma.
On avait distribué les dossards, la veille, sous une tente devant le magasin Running Conseil qui était notre partenaire de l'époque. Il avait neigé tout le samedi, et on s'était bien gelés...
Le lendemain, au réveil, 25 cm de neige dans Balma !!! Magnifique et terrible à la fois !

La moitié des concurrents n'avaient pas pu venir... Avec Manu' (Emmanuel LABRID), 90 minutes avant le départ, nous décidons de rassembler les deux courses en une seule, sur un seul parcours, à peu près praticable.
On donne le départ alors que des arbres étaient en travers du parcours. Je me rappelle d'être allé seconder mon père qui tronçonnait un arbre qui empêchait le passage sur le bord du Ruisseau du Loup.
C'est Esther, notre kenyane, qui avait gagné chez les féminines. J'ai des photos d'elle avec Mr Fillola, maire d'alors, avec nos superbes bonnets Bleu Pastel que tout le monde arborait !
On avait galéré, comme rarement, mais tout le monde se souvient de cette édition. 
Pour diverses raisons. Nous, organisateurs, car cela avait été super compliqué, et les coureurs parce que ça avait été dantesque, mais "énorme"... On m'en parle encore. Running Mag avait écrit un article assez exceptionnel sur cette édition, où il parlait de "rêve blanc"... 

C'est à partir de cette édition-là que nous avons décalé nos organisations à novembre.

L'après-midi, nous avions déjeuné et fini le vin chaud au club house. Benjamin Bellamy et Esther, les deux vainqueurs nous avaient aidé à tout ranger... et à finir le vin chaud...
On avait beaucoup ri, et nous étions tous rentrés très fatigués. La neige et le travail consenti n'étaient pas les seuls responsables !
Et... J'ai toujours des photos compromettantes des présents ce jour-là...
"


Restez connecté pour découvrir les prochaines anecdotes ...


#vivonslesensemble


La rédac' pour le site www.cabalma-athle.fr, le 05 aout 2020