1 ERE ADHESION  SAISON 2021
Trail du Pastel : L'anecdote N°2 du président
 
Trail du Pastel : L'anecdote N°2 du président29-07-2020

Trail du Pastel : L'anecdote N°2 du président

 Cette année, nous allons célébrer les 10 ans de notre Trail du Pastel.
Pour marquer le coup la 
rédac' a décidé de vous raconter 10 anecdotes aussi surprenantes les unes des autres sur notre Trail du Pastel. 

C'est notre président Michel Bourdoncle qui nous raconte ces différentes anecdotes. 

Découvrez aujourd'hui la deuxième anecdote sur la deuxième édition 

"La seconde édition s'est déroulé à ... Rebigue, au sud-ouest de Toulouse.
L'organisation a été vraiment très compliquée car ce joli village est situé sur une colline et est dépourvu de places de parking, une cinquantaine en gros... Et, au vu des inscriptions, on attendait plus de 1000 participants (on avait fini à plus de 1500...). Lorsque j'étais allé rencontrer le maire, je lui avais proposé de mettre le village en sens unique pour pouvoir garer les voitures en épi de part et d'autres des deux rues principales... Mr le maire pensait que nous aurions 200 ou 300 participants...
Le jour J, nous avions eu un temps exécrable, et il avait vraiment fallu la solidarité de tous pour qu'on s'en sorte...
J'ai le souvenir que nous avions mis des tapis de moquettes pour réussir à faire garer des véhicules sur un terrain de basket normalement inaccessible aux véhicules...
On avait galéré comme jamais et on avait alors décidé de ne plus rééditer nos organisations loin de Balma...
Trois autres petites anecdotes sur cette édition-là : 
Le premier peloton à s'élancer avait dérangé les ébats d'un couple... nu dans leur voiture... Les deux amoureux avaient eu droit aux commentaires amusés et railleurs de tout un peloton...! Beaucoup m'en reparlent encore, et les deux intéressés doivent aussi s'en souvenir... 

La seconde anecdote concerne Pierlo' VIGUIER.
 C'est lui qui l'avait emporté, devant Manu'GAULT alors international, sur un parcours inondé, glissant et boueux du début à la fin. Tous les concurrents étaient arrivés très éprouvés. Sauf Pierlo' qui, après le repas pris avec les bénévoles, a aidé à tout ranger, avec les quelques-uns qui restent toujours dans ces cas-là, soulevant tables et chaises et portant le matériel aux camions, moins de trois heures après son arrivée...
Super exemple d'un gars super !

Le troisième souvenir que j'ai de cette édition, on l'a dit très boueuse, concerne la portion de route avant l'arrivée. Le bitume avait littéralement disparu sous la boue des chaussures des concurrents !! C'était très impressionnant, et ça donnait une bonne idée de ce qu'avait été le "chantier" de la course !!"

Restez connecté pour découvrir les prochaines anecdotes ...


#vivonslesensemble


La rédac' pour le site www.cabalma-athle.fr, le 29 juillet 2020