1 ERE ADHESION  SAISON 2021
Championnats de France de Cross - J- 8 semaines
 
Championnats de France de Cross - J- 8 semaines17-01-2020

Championnats de France de Cross - J- 8 semaines

 Lu sur la Dépêche du Midi, un excellent article sur les prochains championnats de Farnce de cross, dont notre CA BALMA est partie prenante dans l'organisation.

Ce week-end se tiennent, à Auterive, le championnat départemental, première des trois étapes, avec les championnats de secteur à Rodez, deux semaines plus tard, puis d'Occitanie à Carcassonne mi-Février, qui qualifieront les meilleurs coureurs et coureuses pour le plus gros événement de l'année athlétique, le Championnat de France de cross.

Si comme chaque saison une quarantaine d'athlètes seront certainement retenus pour ces Championnats, ce sera également près de 100 bénévoles de la Tribu Orange qui seront dans l'organisation...

Nos coureurs/ses ne manqueront pas d'encouragements !!!


Article : 


Montauban. J- 2 mois avant les championnats de France de cross : "C’est toute une ville qu’il a fallu créer"

Course à pied - TrailMontaubanAthlétisme

Publié le 16/01/2020 à 05:09 , mis à jour à 08:23

l'essentielLe championnat de France de cross organisé sur l’hippodrome des Allègres se prépare. A deux mois de l’événement, les choses sont bien calées, à commencer par le parcours.

Dans un mois (le mardi 18 février), les piquets délimitant le parcours seront officiellement installés sur l’hippodrome des Allègres. En attendant, c’est presque quotidiennement que les responsables de l’organisation se rendent sur place. Depuis plusieurs mois, les membres de la Fédération française ont également fait l’aller-retour au moins une fois par mois pour régler tous les détails. Désormais c’est par visio-conférence qu’ils se tiennent au courant de l’avancée des travaux. Grand manitou de l’organisation (aux côtés entre autres d’Eric Cazes et de Michel Bourdoncle), le président du Comité départemental d’athlétisme Denis Arcuset voit un peu le bout du tunnel : "Nous sommes dans les clous côté organisation, c’est bien. Le parcours est désormais finalisé et validé depuis un mois (lire ci-dessous), tout ce qui est village clubs et village partenaires a été aussi validé et vont être diffusés aux clubs. Toute la partie technique (sonorisation, écrans géants, sécurité…) est aussi bien avancée. Ensuite, c’est la fédération qui prend la main sur les prestataires. Nous avons également fait un gros travail en ce qui concerne les bénévoles. Nous en sommes actuellement à 340 et il nous en faut une cinquantaine supplémentaire à trouver pour pouvoir fonctionner normalement. Il y a des bénévoles qui étaient d’habitude affectés au marathon de Montauban mais il y a aussi ceux des clubs et des amis des clubs. Une organisation comme celle-là, c’est toute une ville qu’il faut créer sur l’hippodrome et sachez que ce n’est pas chose facile (sourire)". Lors de sa venue pour lancer officiellement l’épreuve le président fédéral André Giraud était confiant. Force est de constater que les Montalbanais devraient aller au-delà des exigences pour faire de ces championnats un événement unique. Alors quand vous demandez à Denis Arcuset quels sont les axes qui sont en retard, il vous répond d’un large sourire : "Rien".

"Ne rien avoir à faire le jour J"

Pleinement engagé dans leur objectif Denis Arcuset et consorts ne veulent rien négliger : "Nous sommes dans le feu de l’action. Notre objectif est que quand les épreuves débuteront nous n’ayons plus rien à faire (sourire)". Du côté de la municipalité, partie prenante du projet, on se dit également confiant, comme le souligne Laurent Restoul : "Nous travaillons énormément, en coordination avec tous les services qui sont impactés par l’organisation. On essaye de mettre tout ça en musique. Tout le monde joue le jeu et ça avance bien. On est conforté dans l’idée d’avoir reporté d’une année l’édition du marathon. Organiser un championnat de France, c’est très important. Nous le faisons avec grand plaisir et c’est un grand plus pour la ville à tous les niveaux car tous les hôtels sont pleins".

Deux courses open le samedi

Ce championnat de France est également l’occasion au plus grand nombre de participer à l’épreuve sur le même parcours. Ainsi le samedi 8 mars aura lieu une course open. « Ouverte aux licenciés mais aussi aux non-licenciés, elle permet à tous ceux qui couraient le 10 km, le semi ou le marathon de Montauban d’avoir une épreuve. Ils auront eux aussi la possibilité de monter la pyramide et de se crotter un peu les mollets (sourire). Une course qui comptera également au challenge Optissimo-Lissac des trails, courses nature et cross. Cette épreuve sera scindée en deux, pour les 18-40 (normalement à 9 heures) ans et 40 ans et plus (10 h 30) car nous avons limité la participation à 750 par course. Précisons que ceux qui s’inscriront à la course open (10 €, sur le site de chrono-start, le site du cda82 ou via le site du marathon de la mairie de Montauban) recevront un maillot, une médaille, une boisson et l’entrée gratuite pour le dimanche sur l’hippodrome».

      

Laurent Lasserre.