Saison 2019-020
L'avenir de Jöna notre lanceuse de Javelot, par Thierry
 
L'avenir de Jöna notre lanceuse de Javelot, par Thierry10-08-2019

L'avenir de Jöna notre lanceuse de Javelot, par Thierry

 

Faisceau d'indices 

Il y a un faisceau d'indices convergents (pas celui des licteurs romains) qui pointent sur les progrès de notre grande espoir au javelot qui sort du lot et dans les grandes occasions sait darder une rayon de soleil vers des niveaux élevés.

Jona (prononcer Yona) a un tropisme tout prononcé depuis belle lurette pour le javelot, ce belle engin élancé et filiforme qui vibre dans l'azur sous ses regards souvent insatisfaits.

Se frotter au plus haut niveau national,surtout quand celui ci remonte et passe à nouveau la barre des 60 m, véritable marque internationale, n'est pas chose facile ; il y faut constance et confiance, marques, rythme et forme physique, qu'un petit grain de sable vienne se nicher dans cette mécanique subtile et le jeu est faussé, mais loin de se défausser et presque en position de finaliste elle se dit que ces trois jets supplémentaires ce sera pour la prochaine fois et puis d'ailleurs elle peaufine le geste en véritable esthète du mouvement , tendue et concentrée vers l'horizon qu'elle voudra voir reculer petit à petit.

Sa capacité à se transcender dans les grands évènements à une fois de plus abouti à un battre son record personnel, certes en qualification, mais ce n'est que partie remise, l'épaule n'est pas démise et les gènes passagères s'estompent, la saison est longue est il y aura d'autres occasions de porter sa meilleure marque personnelle plus loin encore, nous y croyons au moins autant qu'elle et continuerons de l'encourager du geste et de la voix.

La cour des grandes se profile c'est une certitude, et dans l'ascèse qui est la sienne elle trouvera une assise technique et psychologique susceptible de la mener là où elle veut aller, 2024 c'est encore loin !