CREEZ VOTRE ESPACE PERSO
Conseils pour l'échauffement des athlètes en hiver
 
Conseils pour l'échauffement des athlètes en hiver08-02-2019

Conseils pour l'échauffement des athlètes en hiver

Article issu du site www.jaimecourir.fr :

COMMENT S’ÉCHAUFFER QUAND IL FAIT (TRÈS) FROID ?

Le froid reste, en général, l’ennemi de la performance. Si les coureurs de longues distances sont moins gênés que les sprinters ou sauteurs, les températures basses peuvent en particulier perturber leur échauffement. Quelques conseils qui réchauffent le cœur et le corps   

Ça gèle, ça caille, ça pèle, prenez-le temps tous les sens, par n’importe quel bout du thermomètre : il fait froid. Mais l’entraînement ou la compétition n’en ont cure : il faut s’échauffer, et du mieux possible, pour mener à bien l’entreprise du jour. « Evidemment, on doit bien s’échauffer quand il fait froid, mais attention : il faut toujours s’échauffer, même par temps chaud, précise d’emblée Patrice Binelli, entraîneur référent J’aime courir et membre de la Direction technique nationale. On ne doit jamais négliger cette préparation. » Cette base posée, reste que l’échauffement par grand froid, en plein hiver, nécessite quelques précautions supplémentaires.

Que le corps s’adapte

 

« Il va falloir, d’abord, prendre davantage son temps, poursuit l’entraîneur. On peut en particulier courir un peu plus longtemps, pour que le système cardio-circulatoire s’adapte, que la différence de température soit tolérée. On est d’ailleurs souvent un peu congestionné au début, mais mieux après. »

Mais courir n’est pas le plus compliqué, finalement, quand il s’agit de s’échauffer dans les frimas. « C’est vrai : la difficulté, c’est le temps de pause entre la course et le début de la compétition ou de l’entraînement. » Ce temps, occupé souvent par les gammes, la préparation du dossard et de son équipement spécifique à la course, l’approche de la ligne de départ si on est en compétition, ce temps, donc, est propice au refroidissement.

« Il faut donc essayer de se mettre à l’abri, au moins pour faire les gammes, dans un gymnase par exemple. Et, surtout, ne pas se découvrir trop tôt. »

Changer de vêtements

L’équipement, ici, va jouer un rôle prépondérant. Après le footing d’échauffement, un tee-shirt de rechange sera le bienvenu, histoire d’éviter de sentir un vêtement mouillé par la sueur se refroidir sur vous. « Il ne faut surtout pas, à ce propos, s’échauffer avec son maillot de compétition, prévient Patrice. S’il est humide, il en sera d’autant plus froid quand on se retrouvera à l’air frais. Mieux vaut le mettre au dernier moment. Ce sont de petits détails qui permettent de garder la bonne température. »

Autre aide bienvenue : « Les crèmes chauffantes, qu’on se passe sur les jambes et qui peuvent permettre de les garder au chaud plus longtemps. D’ailleurs, le bas du corps ne pose que peu de problèmes, et on peut se permettre de rejoindre la ligne de départ, ou le lieu de sa séance, en short. Mais le haut doit être protégé le plus longtemps possible, si possible en conservant sur soi un vêtement qu’on donnera, sur la ligne de départ, à son entraîneur ou à un ami. »

Se sentir bien, rapidement

Le départ, ou le début de la séance, approche. « En compétition, reprend Patrice, le moment compliqué peut-être celui entre les dernières accélérations et le départ. Il y a toujours un petit laps de temps à attendre. » Autant le mettre à profit pour bouger encore, sur place, afin de ne pas faire retomber la température.

« Les athlètes ont souvent besoin d’une ou deux répétitions à l’entraînement pour se sentir bien si l’échauffement n’a pas été assez consistant. En compétition, il faut être opérationnel dès le départ. Mais une fois parti, la sensation de froid disparaît vite. Et il faut bien se dire que les conditions sont les mêmes pour tout le monde… » Si cela ne réchauffe pas, au moins, ça rassure.

Cyril Pocréaux pour J’aime courir

« La difficulté, c’est le temps de pause entre la course et le début de la compétition ou de l’entraînement. »

Article mis en ligne par Rédaction J'aime Courir - le 01/02/2019 à 15:10 - mis à jour le 01/02/2019 à 15:27